Demography of the World's Regions: Situation and Trends

The Demography of Sub-Saharan Africa from the 1950s to the 2000s

A Survey of Changes and a Statistical Assessment

Dominique Tabutin  By the same author

      Bruno Schoumaker  By the same author

Resume

AbstractConsacrée à l’Afrique au Sud du Sahara (48 pays, 730 millions d’habitants), cette chroni-que propose à la fois une synthèse des grands changements sociodémographiques et sanitaires de-puis les années 1950 et un bilan statistique rassemblant les données récentes les plus fiables sur chaque pays. Y sont notamment examinés les effectifs et les structures de la population, la fécondité et ses variables intermédiaires, la nuptialité, la mortalité, la santé des enfants, les migrations et déplacements de population, l’urbanisation et l’accès à l’éducation. Si l’Afrique conserve la croissance démographique la plus rapide du monde et a la population la plus jeune, de nombreux changements sont en cours ; mais ils se font, selon les pays, les régions et les milieux d’habitat, à des rythmes variables, conduisant à une diversification croissante des régimes démographiques africains. Parmi les grandes tendances, on observe une baisse de la fécondité pour l’ensemble de l’Afrique depuis une quinzaine d’années, avec des déclins rapides dans quelques pays mais aussi une stagnation dans une quinzaine d’autres. Les âges au mariage augmentent dans la plupart des pays, mais la polygamie résiste plutôt bien. La mortalité des adultes et des enfants a sensiblement baissé depuis quarante ans, à des rythmes toutefois variables et avec de récents et préoccupants retournements de tendance dans les pays les plus touchés par le sida. L’urbanisation se poursuit. L’accès à l’éducation, notamment des femmes, demeure un problème réel. En définitive, la situation de l’Afrique sub-saharienne s’est améliorée depuis les années 1950 ou 1960, mais les progrès – plus modérés que dans les autres régions du monde – apparaissent comme fragiles ou incertains dans le contexte actuel de crise économique, de pauvreté et de pandémie de sida.