The demographic situation in France

Recent Demographic Developments in France: Fertility at a More Than 30-Year High

France Prioux  By the same author

Resume

AbstractLa France métropolitaine compte 61,5 millions d’habitants au 1er janvier 2007. L’augmentation de la population a été soutenue en 2006 (+ 6,1 ‰), du fait de l’augmentation des naissances (+ 2,9 %) et de la diminution des décès (– 1,4 %). Le nombre d’étrangers admis à séjourner a très légèrement diminué en 2005. L’indicateur conjoncturel de fécondité s’élève à 1,98 enfant par femme en 2006 (+ 3,2 %). Malgré tout, la descendance finale diminue entre les générations 1960 et 1970, mais elle ne devrait pas descendre en dessous de 2 enfants par femme. L’estimation du nombre d’IVG a été revue légèrement à la baisse : depuis les années 1990, il se situerait un peu en dessous de 210 000, sauf en 2004 où il augmente un peu. Alors que le nombre de déclarations de pacs continue à augmenter en 2006 (+ 28 %), celui des mariages a diminué de 3,3 %, la faible reprise de 2005 ne s’étant pas confirmée. La mise en application d’une nouvelle loi sur les divorces a été suivie d’une forte hausse des divorces ; l’indicateur conjoncturel grimpe à 52,3 divorces pour 100 mariages en 2005, puis recule un peu en 2006 (46,9). L’espérance de vie à la naissance s’élève à 77,2 ans pour les hommes en 2006 (0,4 an de plus qu’en 2005) et 84,1 ans pour les femmes (+ 0,3 an). Presque toutes les pathologies ont bénéficié de progrès notables en 2004, et notamment les maladies cardiovasculaires. Grâce aux mesures de prévention, la surmortalité provoquée par la vague de chaleur de juillet 2006 a été beaucoup plus faible que prévu.

Autres articles du dossier The demographic situation in France