Population Replacement and Migration in Two Spanish Regions during the Twentieth century

Short papers
By Alberto del Rey Poveda, Mar Cebrán-Villar
Français

Remplacement démographique et migrations à l’intérieur de l’Espagne au xxe siècle

Résumé

Cette note analyse la reproduction de la population au cours du xxe siècle dans deux régions espagnoles différentes, la Castille-Léon et Madrid. Ces deux régions présentent durant cette période des transitions démographiques similaires, aussi bien pour la mortalité que la fécondité. Cependant, la population de Madrid a été multipliée par huit (passant de 0,7 à 6 millions d’habitants) tandis que celle de Castille-Léon augmentait de moins de 10 % (de 2,3 à 2,5 millions), en grande partie à cause de l’impact du phénomène migratoire. Le taux de remplacement des naissances permet d’analyser ce processus. Il présente deux avantages par rapport aux autres indicateurs : d’une part, c’est un indicateur rétrospectif qui n’utilise pas de scénarios hypothétiques de l’impact des migrations sur la dynamique démographique; d’autre part, il permet d’isoler les effets respectifs de chaque composante, et en particulier l’impact des migrations dans le processus de remplacement des générations. Dans un contexte de fécondité très basse et de probabilités de survie très élevées, la migration est le principal déterminant du processus de remplacement de la population.

Go to the article on Cairn-int.info