Concordance Between Reported Ethnic Origins and Ancestral Origins of Gaspé Peninsula Residents

By Hélène Vézina, Marc Tremblay, Ève-Marie Lavoie, Damian Labuda
Français

Concordance entre origine ethnique déclarée et origines ancestrales chez les Gaspésiens

L’identité ethnique d’un individu relève d’un sentiment d’appartenance plus ou moins prononcé à un groupe possédant certaines caractéristiques propres. Dans les recensements et de nombreuses enquêtes quantitatives, une question sur l’origine ethnique est posée aux participants et on peut se demander dans quelle mesure les réponses fournies correspondent aux origines ancestrales des répondants. À partir d’informations généalogiques portant sur près de 400 individus résidant dans la région de la Gaspésie (Est du Québec), cette étude compare l’origine déclarée par les participants à celles des premiers immigrants de leur ascendance établis sur le sol québécois. Les généalogies des participants ont été reconstruites, les ancêtres immigrants identifiés et leurs origines géographiques documentées. Les résultats montrent que l’origine déclarée par les participants gaspésiens trouve une correspondance sur le plan des origines ancestrales. Bien que presque tous les participants aient des ancêtres immigrants d’origines diverses, le groupe d’appartenance est, dans la majorité des cas, le plus représenté parmi ces ancêtres. En particulier, les répondants ont davantage tendance à s’identifier à leurs origines paternelles qu’à leurs origines maternelles lorsque celles-ci diffèrent. Malgré une histoire de peuplement diversifiée et un métissage important, les Gaspésiens ont donc conservé un sentiment d’appartenance ethnique qui reflète aujourd’hui encore une certaine réalité démographique et génétique.

Go to the article on Cairn-int.info