Recent demographic developments in France: Seasonal patterns of births, deaths, unions, and migration

The demographic situation in France
By Didier Breton, Magali Barbieri, Hippolyte d’Albis, Magali Mazuy, Catriona Dutreuilh, Harriet Coleman
Français

L’évolution démographique récente de la France. Naissances, décès, unions et migrations : à chacun sa saison

Au premier janvier 2018, la France comptait près de 66,9 millions d’habitants, soit 122 300 personnes de plus que l’année précédente, mais l’accroissement annuel moyen, et tout particulièrement l’accroissement naturel, n’ont jamais été aussi faibles depuis 20 ans. L’indice conjoncturel de fécondité poursuit sa baisse, observée notamment chez les femmes les plus jeunes. Le nombre de titres de séjour délivrés augmente en 2016 (près de 220 000). La nuptialité continue de diminuer, tant pour les couples hétérosexuels que pour les couples de même sexe. En 2017, la mortalité recule de nouveau, mais le nombre de décès dépasse 600 000, chiffre lié au vieillissement de la population. Les causes de mortalité dont les évolutions sont les plus préoccupantes sont le cancer chez les femmes, les maladies par troubles mentaux et les maladies du système nerveux. Les événements démographiques ne se répartissent pas uniformément au fil de l’année : les mariages et mises en union libre sont plus souvent observés au printemps et en été, les naissances en été et à l’automne, tout comme les entrées sur le territoire ; alors que l’hiver et la fin de l’année marquent une recrudescence d’enregistrements de pacs et des pics de mortalité.

Go to the article on Cairn-int.info