How inequalities in academic performance evolve in lower secondary school in France: A longitudinal follow-up of students

Article
By Joanie Cayouette-Remblière, Léonard Moulin, Catriona Dutreuilh
Français

Comment évoluent les inégalités de performances scolaires au collège ? Un suivi longitudinal des élèves entre la 6e et la 3e

La focalisation de la sociologie de l’éducation sur les inégalités sociales de réussite d’une part, et d’orientation d’autre part, tend à laisser dans l’ombre les inégalités d’évolution des performances scolaires en France. Or, c’est au fil des trajectoires que se construisent ces inégalités. En s’appuyant sur un échantillon représentatif des entrants en 6e en 2007, cet article s’intéresse aux inégalités sociales d’évolution des performances en français et en mathématiques de la 6e à la 3e. Il montre d’abord que les écarts en fonction de la classe sociale, du sexe et du pays de naissance des parents se creusent pendant les années de collège, au détriment des élèves de classes populaires, des garçons, et des enfants dont les parents sont nés au Maghreb ou en Afrique subsaharienne. Il étudie ensuite le rôle des conditions de scolarisation, démontrant que les évolutions négatives des performances scolaires des élèves dont les parents sont nés au Maghreb ou en Afrique subsaharienne s’expliquent par leur plus forte fréquentation des collèges de l’éducation prioritaire, leur moindre maintien dans les établissements du secteur privé ainsi que leur concentration dans l’agglomération parisienne. Dans le même temps, ces conditions de scolarisation n’expliquent guère l’accroissement des écarts entre classes sociales et sexes.

Go to the article on Cairn-int.info