The First World War and the disappearance of surnames in France: A trial estimation based on the Galton–Watson model

Articles
By Pierre Darlu, Pascal Chareille, James Tovey
Français

La guerre de 1914-1918 et la disparition des noms de famille en France : un essai d’estimation à partir du modèle Galton-Watson

Aucune étude en France ne s’est intéressée à l’éventuelle réduction du stock patronymique imputable à la guerre de 1914-1918. L’objet de ce travail est d’estimer l’ampleur du phénomène en prenant en compte les effets aléatoires de la disparition des noms selon le modèle d’extinction de Galton-Watson, la distribution du nombre d’enfants par ménage et la proportion de patronymes selon le nombre de porteurs. Les estimations, sur la France entière et par département, sont établies sur la base du fichier des « Morts pour la France » et du fichier Insee des noms de familles. Si les pertes humaines imputables à la Grande Guerre sont inégalement distribuées sur le territoire, avec un nombre de morts plus élevé au nord d’une ligne La Rochelle-Mulhouse, les pertes patronymiques sont géographiquement différemment réparties et plus nombreuses dans les Pyrénées, en Corse et en Bretagne. Pour autant, les patronymes effectivement disparus ne représentent qu’une proportion faible (1,4 %) de l’ensemble des patronymes des MPF. Par département, cette proportion est très variable et souvent en contradiction avec le modèle de Galton-Watson qui prévoit davantage de disparitions. Plusieurs explications sont avancées : elles tiennent au mode de constitution des deux fichiers et aux hypothèses démographiques formulées.

Go to the article on Cairn-int.info