Two Children or Three?

The demographic situation in France
Influence of Family Policy and Sociodemographic Factors
By Didier Breton, France Prioux, Catriona Dutreuilh
Français

Résumé

La politique familiale française a toujours apporté un soutien particulier aux familles ayant au moins trois enfants, et tout particulièrement dans les années 1978-1982. Les auteurs s’interrogent sur l’efficacité de cette politique, en comparant le niveau de la fécondité de rang 3 ou plus en France et en Europe occidentale et en observant l’évolution de la proportion de mères de deux enfants ayant eu un troisième enfant (probabilité d’agrandissement A2) depuis les années 1970. Il apparaît ainsi que cette politique ciblée sur le troisième enfant a eu une influence sur la fréquence de ces naissances, mais que cet effet est faible et difficile à quantifier. L’article s’intéresse ensuite aux caractéristiques associées à la probabilité d’agrandissement A2. Ce sont l’âge à la deuxième naissance, la durée de l’intervalle entre la première et la deuxième naissance et la nationalité qui déterminent le plus fortement cette probabilité. Toutes les autres variables examinées (le sexe des deux premiers enfants, la taille de la fratrie d’origine, l’histoire conjugale, la trajectoire professionnelle des mères, le niveau du diplôme et le groupe socioprofessionnel de chacun des conjoints) sont significatives, même après contrôle des effets de structure. Les tendances récentes, et en particulier l’élévation de l’âge à la deuxième naissance, impliquent une reprise de la baisse de la probabilité d’agrandissement des familles de deux enfants.

Go to the article on Cairn-int.info