Mortality changes in the Iberian Peninsula in the last decades of the twentieth century

By Vladimir Canudas-Romo, Dana Glei, Rosa Gómez-Redondo, Edviges Coelho, Carl Boe
Français

Résumé

Aujourd’hui, les espérances de vie au Portugal (81,3 ans pour les femmes et 74,9 ans pour les hommes en 2005) et en Espagne (respectivement 83,5 ans et 76,9 ans) présentent la particularité de figurer pour les hommes portugais parmi les plus basses d’Europe occidentale et pour les femmes espagnoles parmi les plus élevées. Cet article décrit les tendances convergentes de la mortalité dans la péninsule Ibérique au cours de la seconde moitié du XXe siècle. L’espérance de vie au Portugal semble suivre la même trajectoire que celle de l’Espagne avec plusieurs années de retard (dix ans pour les femmes, quinze ans pour les hommes) grâce aux progrès enregistrés à tous les âges. Les analyses de la mortalité par âge et par cause montrent que c’est la mortalité entre 20 et 79 ans chez les hommes et au-dessus de 60 ans chez les femmes qui est responsable de la majeure partie de l’écart d’espérance de vie subsistant entre les deux pays. Les causes de décès qui contribuent le plus à ces différences sont les maladies de l’appareil circulatoire et, pour les hommes, les traumatismes et morts violentes.

Go to the article on Cairn-int.info